Référencé par Blogtrafic
Free Cell Phones
visiteurs, sponsored by Cell Phones
Note personnelle n°1 : s'assurer de la solidité d'un nuage avant de faire le benêt dessus! Note personnelle n°2 : se méfier de l'être humain, il n'est pas toujours bon... Note personnelle n°3 : croire en la vie. Tout ce qui arrive est forcément nécessaire à la croissance de notre âme. Note personnelle n°4 : ne pas oublier que d'autres Anges ont aussi atterri ici. Les chercher. Note personnelle n°5 : la Terre n'est pas le Paradis. Certaines choses doivent être délaissées car "malsaines" pour un coeur pur Note à mes lecteurs : si votre vitesse de connexion n'est pas suffisante pour une lecture optimale des vidéos, lancez la lecture puis appuyez sur "pause". Laissez progresser le téléchargement et relancez la lecture une fois celui-ci suffisamment avancé!

05 février, 2006

Bambi 2 - Où comment faire honneur à son prédécesseur

Nul besoin d'épiloguer pendant des heures quand on veut décrire la sensation ressentie lorsqu'on a vu un chef d'oeuvre. Un seul mot suffit : sublime.

J'ai ri. J'ai frisonné. Et là où dans le premier je n'avais que retenu une larme, je l'ai laissé couler le long de ma joue... Merci à vous les artistes Disney de nous avoir offert encore un peu de vrai dessin animé (pas des images de synthèse)... Du fond du coeur, merci. http://www.allocine.fr/webtv/acvision.asp?cvid=18407217

2 Comments:

At 2/05/2006 8:16 PM, Anonymous Hervé Meaudre said...

Bambi 2, le retour ! Ca pourrait sonner comme les inévitables suites de films traditionnels qu’on nous propose à tour de bras mais ça ne résonne pas de la même manière ici à nos oreilles. Et pourquoi ? Parce que nous nous souvenons tous de ce chef-d’œuvre des studios Walt Disney qui nous avait laissé un peu sur notre fin, à la mort de la maman de Bambi, tuée par des chasseurs. Fallait-il pour autant en faire un 2ème épisode, une seconde partie après le succès de l’inoubliable premier volet ? Etait-il nécessaire qu’une grande histoire et une belle fable comme celle-ci ne finisse jamais ? Sans hésiter, mille fois oui quand elle est de cette teneur-là ! Nous avions laissé Bambi pratiquement tout seul, encore peu expérimenté face aux dangers, avec comme unique soutien son père, un grand cerf un peu lointain, et ses petits amis de la forêt toujours présents. Cette fois, on passe à une nouvelle étape de son apprentissage à l’âge adulte, via de nouvelles expériences à affronter lors de son passage de l’adolescence à la maturité. Il faut dire que tout y est, la qualité narrative comme visuelle, les situations aussi merveilleuses que mouvementées, plus les incontournables valeurs défendues telles que le courage et l’amitié, qu’il faut inculquer aux enfants, public oh combien amateur privilégié et attitré de ce type de dessin animé. Rien ne manque ici, ni les incroyables aventures et découvertes de ce jeune Bambi en pleine effervescence, ni les émotions à fleur de peau lorsque viennent les rapports conflictuels et surtout la confrontation finale avec son père. Le célèbre faon de notre enfance n’a pas prit une ride, juste un peu plus d’assurance, de témérité et surtout 2 bois naissants, aidé en cela par ses copains de toujours, Panpan, le jeune lapin courageux, Fleur, le putois timide et attachant, Féline, la jeune femelle faon du même âge que lui, et maître Hibou avec son bon sens de donneur de leçons. On découvre aussi Ronno, un autre jeune faon aussi prétentieux que bagarreur, Mina, une jolie biche prête à prendre sous son aile le jeune Bambi, les sœurs de Panpan aussi collantes qu’envahissantes, ainsi qu’un porc-épic plutôt récalcitrant et sur la défensive. Bref, les retrouvailles sont au grand complet pour notre plus grand bonheur ! Les protagonistes de cette nouvelle histoire apportent chacun leur petite touche particulière avec l’émotion, la chaleur et la gentillesse d’autrefois. C’est comme si rien n’avait changé depuis toutes ses années (60 ans tout de même !), comme si Bambi nous avait juste quitté seulement hier. Il est vrai qu’on ne s’ennuie pas une seconde, émerveillé devant tant de douceur, de délicatesse, de puissance et d’humour, aussi réaliste et vrai que pouvait l’être la première partie de ce conte, l’un des nombreux joyaux pour le moins mythiques de la collection Disney. On a l’impression de retrouver exactement les mêmes couleurs, les mêmes décors, les mêmes mouvements et la même palette graphique que précédemment. Même les voix semblent correspondre à celles de nos souvenirs d’autrefois, comme si elles n’avaient pas non plus vieillies (un grand bravo au doublage français !). Bref, cette suite de haut niveau, à la fois artistique et magique, mérite autant de succès que jadis, aussi bien auprès des jeunes qui vont adorer, que des parents qui retrouveront assurément leur âme d’enfants intacte ! La larme à l’œil n’est pas loin….

 
At 2/05/2006 9:42 PM, Blogger Sadako said...

Sous le lien suivant, de petits extrait à télécharger!

http://www.linternaute.com/cinema/fiche_bandeannonce/4200/799/bambi_2.shtml

L'extrait n°1 avec bambi est ses grenouilles est trop chou...

 

Enregistrer un commentaire

<< Home