Référencé par Blogtrafic
Free Cell Phones
visiteurs, sponsored by Cell Phones
Note personnelle n°1 : s'assurer de la solidité d'un nuage avant de faire le benêt dessus! Note personnelle n°2 : se méfier de l'être humain, il n'est pas toujours bon... Note personnelle n°3 : croire en la vie. Tout ce qui arrive est forcément nécessaire à la croissance de notre âme. Note personnelle n°4 : ne pas oublier que d'autres Anges ont aussi atterri ici. Les chercher. Note personnelle n°5 : la Terre n'est pas le Paradis. Certaines choses doivent être délaissées car "malsaines" pour un coeur pur Note à mes lecteurs : si votre vitesse de connexion n'est pas suffisante pour une lecture optimale des vidéos, lancez la lecture puis appuyez sur "pause". Laissez progresser le téléchargement et relancez la lecture une fois celui-ci suffisamment avancé!

11 avril, 2006

Chanson sublime (original de Ginette Reno, reprise par Magalie Vaé)

Je ne suis qu'une chanson

Ce soir, je ne me suis pas épargnée.

Toute ma vie j'ai racontée.

Comme si ça ne se voyait pas

Que la pudeur en moi n'existe pas.

Ce soir, au rythme de mes fantaisies,

J'vous ai fait partager ma vie.

En rêve ou en réalité,

Ça n'en demeure pas moins la vérité.

Mais moi je ne suis qu'une chanson.

Je ris, je pleure à la moindre émotion.

Avec mes larmes ou mon rire dans les yeux,

J'vous ai fait l'amour de mon mieux.

Mais moi je ne suis qu'une chanson.

Ni plus ni moins qu'un élan de passion.

Appelez-moi marchande d'illusions.

Je donne l'amour comme on donne la raison.

Ce soir, je n'ai rien voulu vous cacher.

Pas un secret j'ai su garder.

Comme si ça ne se voyait pas

Que j'avais besoin de parler de moi.

Ce soir je ne me suis pas retenue.

Je me suis montrée presque nue.

Sur une scène trop éclairée,

J'aurais du mal à me sauver de moi.

Mais moi je ne suis qu'une chanson.

Je ris, je pleure à la moindre émotion.

Avec mes larmes ou mon rire dans les yeux,

J'vous ai fait l'amour de mon mieux.

Mais moi je ne suis qu'une chanson.

Ni plus ni moins qu'un élan de passion.

Appelez-moi marchande d'illusions.

Je donne l'amour comme on donne la raison.

Mais moi je ne suis qu'une chanson.

Je ris, je pleure à la moindre émotion.

Avec mes larmes ou mon rire dans les yeux,

J'vous ai fait l'amour de mon mieux...