Référencé par Blogtrafic
Free Cell Phones
visiteurs, sponsored by Cell Phones
Note personnelle n°1 : s'assurer de la solidité d'un nuage avant de faire le benêt dessus! Note personnelle n°2 : se méfier de l'être humain, il n'est pas toujours bon... Note personnelle n°3 : croire en la vie. Tout ce qui arrive est forcément nécessaire à la croissance de notre âme. Note personnelle n°4 : ne pas oublier que d'autres Anges ont aussi atterri ici. Les chercher. Note personnelle n°5 : la Terre n'est pas le Paradis. Certaines choses doivent être délaissées car "malsaines" pour un coeur pur Note à mes lecteurs : si votre vitesse de connexion n'est pas suffisante pour une lecture optimale des vidéos, lancez la lecture puis appuyez sur "pause". Laissez progresser le téléchargement et relancez la lecture une fois celui-ci suffisamment avancé!

22 août, 2006

Humeur noire, amours inexistants et plantes vertes.

La cicatrice d'un coeur brisé est contagieuse... Fuyez lecteurs. J'en suis la victime. Tishef a entamé la parade des coeurs abîmés et faible comme je le suis, je lui emboîte le pas. J'ai envie de pleurer.
Pourquoi? Parce que je suis seul et qu'on a bien tort de me faire y penser. Savez-vous que je suis le seul protagoniste du roman de ma vie? Bonjour le développement des personnages secondaires! Ca ne fera pas un best-seller! Je m'en fous. Oh et non je ne m'en fous pas! Ca fait chier! Le monde entier fait chier!
Qu'est-ce qui m'a poussé à choisir cette forme de réincarnation?? N'aurais-je pas été plus heureux en vache dont le seul bonheur eût été de regarder passer le train?? Hein? Fait chier! Je sais que si je suis ce que je suis, c'est qu'il me fallait vivre cela. Mais comment se satisfaire d'une réponse si concise?
J'ai envie de me lover dans des bras rassurants. Mais nul Ange n'offre ses services à mon humble personne. Désolant. Pathétique peut-être même.
"Garde la tête haute, la vie est ce que l'on choisit d'en faire"... Oui, peut-être bien. Mais alors ça voudrait dire que si je suis seul, c'est que c'est ce que je recherche au fond de moi? Je ne peux l'accepter même si le taux de probabilité, mon moi profond, le sait.
Toujours est-il que j'aurais passé ces vacances seul. Ben oui, car on a beau avoir un niveau de conscience supérieur, il n'inclut pas forcément l'honnêteté et le courage (n'est-ce pas Julien? :( ). Je ne pourrai partager mes pathétiques et dérisoires souvenirs de vacances estivales qu'avec mes plantes vertes... Ca me fait une belle jambe! Mais une idée me vient! A défaut de bras rassurants, je vais m'enrouler dans mon lierre! Et peut-être que si je roule assez serré... Ainsi c'est en mes plantes que se dissimulait mon salut... Ciao.